Regroupement de prêt | Rachat de cédit | Ficp |demande en ligne|taux fixe| endettement excessif|commission de surendettement|Besoin de trésorerie



Le rachat de credit en France: comment en bénéficier ?


Difficile de passer à coté du phénomène de surendettement qui met en difficulté le budget de nombreux français.

Vous avez des soucis à chaque fin de mois pour payer vos mensualités liées à vos précédents emprunts?
Le montant total cumulé de vos différentes factures (edf, téléphone, charges..) deviennent insurmontable pour vous et votre foyer?
Vous pouvez alors vous considerer comme étant dans un état critique financièrement et même dans le surendettement. Dans ce cas, une étude de rachat de crédit eut vous aider.
Par définition, le surendettement est l'incapacité pour un ménage de faire face à ses charges : paiement du loyer, de l'électricité ou du remboursement des prêts contractés auprès d'un organisme de crédit.
Le rachat de crédit nommé aussi regroupement de prêt reste de nos jours la meilleure solution et la plus apprécié de la part des consommateurs.

Le surendettement a beaucoup évolué depuis la Loi Neiertz en 1991. D'origine bancaire dans la période 1990-1995, il est désormais lié à la dégradation de la situation financière et sociale de ménages, de personnes seules ou de familles monoparentales.

Le surendettement est devenu le miroir de la fragilisation sociale, voire de l'exclusion dont est touchée une partie de la population française.

Le site de rachat de prêt www.rachat-credit-entre-particulier.com met en avant ce type de soucis bancaire grandissant en France depuis la dernière crise économique. Les recours aux commissions départementales ont explosés ces dernières années. Vous relevez de la procédure de surendettement seulement si vous êtes dans une situation grave rendant impossible le remboursement de vos dettes.



Le but de ce site est de vous décrire le phénomène du surendettement, de présenter les différents recours et de présenter l'opération de rachat de crédit considéré comme beaucoup comme la solution miracle.

Pourquoi êtes vous arrivés à cette situation de surendettement ?

Votre surendettement est il provisoire ou permanent ?

Quels sont les recours ?



Dans quels cas devient-on interdit bancaire ?




L'interdit bancaire est le résultat de l'émission d'un chèque sans provision suffisante sur un compte.
Ce type d'erreur que peut commettre une personne n'est pas très bien vu par les courtiers en rachat de crédit, il faut donc fortement minimiser ce genre d'erreur.

En ce qui concerne les paiements effectués par carte bancaire alors que le compte se situe au delà d'un découvert autorisé, rien n'est prévu par la Loi.
Si ce n'est qu'une pratique bancaire consistant à inscrire le client débiteur dans un fichier qui équivaut à la définition légale de l'interdiction bancaire, dont le domaine ne couvre donc que l'émission de chèque sans provision.

Le meilleur moyen de savoir si on est inscrit sur un fichier est d'exercer son droit à rectification auprès de la CNIL après avoir obtenu la Banque de France au téléphone qui n'est autorisée à ne vous donner le renseignement par oral.

Le mieux est de se déplacer physiquement auprès d'un guichet de la Banque de France pour obtenir ce renseignement par oral.


Le dispositif du solde bancaire insaisissable autrement appelé le " reste à vivre " permet à toute personne faisant l'objet d'une saisie sur son compte de disposer, sur simple demande déposée auprès de sa banque dans les 15 jours suivant la saisie, d'une somme insaisissable égale au RMI, dans la limite du montant disponible sur son compte.

Auparavant, ce montant était majoré de 50 % pour un ménage quelque soit le nombre de personne à charge.
A compter du 01/01/2005, il n'y aura plus de majoration pour charges de familles.


Trouver un courtier en rachat de crédit rapidement



Internet a littéralement bouleversé les habitudes des Français. Lorsque ces derniers cherchent un rachat de crédit, il vont d'abord devant leur écran d'ordinateur puis contact leur banque.
Rien de plus simple aujourd'hui d'avoir de multiples offres de rachat de crédit, ce qui est une très bonne chose pour pouvoir faire jouer la concurrence et obtenir les meilleurs taux.
Bien que les courtiers en rachat de prêt travaillent en général avec les mêmes établissements bancaires, il y a des offres moins chères que d'autres et il ne faut surtout pas hésiter à négocier tous les frais relatifs au regroupement de prêt.
Les courtiers sont payés au pourcentage, ils ont une marge de manœuvre, vous pouvez donc facilement gagné quelques centaines d'euros.